AUTOUR DE NOUGARO

image Hommage à ce créateur, ce boxeur de syllabes aux crochets musicaux hérités du jazz et de la musique brésilienne. Il voulait être une Piaf au masculin et n'a cessé de multiplier les expériences avec les plus grands musiciens de jazz  qui l'ont accueilli comme un des leurs, lui qui pratiquait cet "art mineur de fond " qu'il "façonnait au charbon de son langage". Dans son aéropage, l'opéra avec son père, la java avec Piaf, la poésie avec Cocteau et Audiberti, le Jazz avec son alter ego Maurice Vander, mais aussi Michel Legrand, Eddie Louiss, Philippe Saisse, sans oublier une curiosité pour la musique brésilienne, dont il fit des adaptations sublimant leurs auteurs. Bref un magicien des mots magnifié par une musique de l'âme. Parti en 2004, il n'a eu de cesse de nous rappeler que "sa majesté le jazz" pouvait s'accomoder de la langue de Molière.
Ce spectacle évoque les grands standards de Claude Nougaro (Dansez sur moi, Vie violence, Armstrong ), les chansons brésiliennes chantées en français et brésilien (Bidonville, Ah tu verras, Brésilien), les chansons poétiques ou humoristiques (Il faut tourner la page, Rimes, Les mains dans la farine, le coq et la pendule, Rouge et noir ), des montages de plusieurs chansons qui permettent d'appréhender l'étendue de son immense talent (Le cinéma, Blue rondo à la Turk, Sing Sing, La pluie fait des claquettes).
En parsemant le spectacle d'extraits d'entretiens ou de poèmes et en finissant avec un extrait d'un de ses plus beaux poèmes ”Plume d'ange”, ce spectacle met en lumière les multiples facettes de Monsieur Nougaro.


Equipe: Frédérique Carminati chant, Jean-Claude Pouyet guitare, Florian Pouyet percussions.
Technique
Plateau mini: 4x3m
Fiche technique
Plus